Identifiez le métier qui vous correspond le mieux



Inscrivez-vous ou connectez-vous pour voir le micro-cours
5:14

Résumé du micro-cours


Quel est le métier qui vous correspond le mieux ? Ce n’est pas une question si évidente que cela ! Patrick Leguide, fondateur et président de Central Test, éditeur de solutions d’évaluation pour les ressources humaines, tente dans ce micro-cours de vous aider à y voir plus clair.

Patrick Leguide explique ici que nous sommes tous influencés par notre passé et par notre entourage quant au choix d’un métier ou d’un secteur, et cela, dès le plus jeune âge. Et en effet, qui n’a pas voulu suivre un jour la vocation de ses parents ? Si ces influences s’exercent de manière plus ou moins consciente, il est important d’essayer de les gommer pour redéfinir, dans le cadre d’un bilan, ce qui va nous correspondre le mieux.

Priorisez ce qui vous passionne. Il est essentiel de choisir un métier qui correspond tout d’abord à vos aspirations, c’est-à-dire un certain élan qui vous poussera vers l’avant et facilitera votre réussite. Vos aspirations s’analysent selon deux composantes : vos intérêts et vos motivations (ou priorités au travail). Les deux peuvent s’évaluer en ligne ou au travers un bilan de compétences. Leur étude vous fournira des pistes de réflexion en termes de secteurs et de métiers à privilégier. Pour prendre un exemple, les intérêts peuvent s’évaluer grâce à un modèle psychologique appelé Riasec et qui définit 6 préférences : Réaliste, Investigateur, Artistique, Social, Entreprenant, Conventionnel. Ainsi, si vous êtes investigateur et social, vous êtes susceptibles de vous intéresser aux sciences humaines ou à la médecine.

Vos atouts (certaines compétences techniques validées par un diplôme, certaines formes d’intelligence car il en existe plusieurs) vont ensuite venir compléter vos aspirations, les deux étant au fond indissociables, tout comme votre personnalité. C’est elle qui va vous conférer une aisance naturelle pour exercer certains rôles ou certaines fonctions. Par exemple, si vous êtes extraverti, vous serez plus à l’aise pour échanger avec des clients. Si vous êtes introverti, cela ne veut pas dire que vous n’aurez pas cette compétence, mais elle vous demandera plus d’efforts et d’énergie.

L’analyse de vos atouts va vous permettre d’affiner le choix d’un métier. Reprenons l’exemple ci-dessus : vous êtes investigateur et social et donc, la médecine vous intéresse. Ajoutez-y maintenant le facteur de votre personnalité : si vous êtes extraverti, vous devrez choisir une profession plus en contact avec les patients. Si vous êtes introverti, vous devrez opter pour un métier qui est plus solitaire comme radiologue.

Bien sûr, au-delà de vos aspirations, de vos atouts, de votre bilan, il est primordial de mettre tout cela en corrélation avec l’évolution d’un marché. Il est donc nécessaire de prendre en compte les besoins réels des organisations et ainsi considérer que certains secteurs sont porteurs comme le commercial ou l’informatique quand d’autres le sont moins, même s’ils bénéficient d’une image de prestige.

Quand tout cela commencera à se dessiner, osez faire les choses différemment, cela vous démarquera. Vous avez un diplôme de droit ? Vous pouvez très bien imaginer sortir du circuit classique et valoriser vos connaissances juridiques en vous tournant vers des créneaux porteurs comme la gestion des risques ou le développement international. Même si cela vous demande de passer par une formation complémentaire.

Il ne vous reste plus qu’à faire la synthèse et à passer à l’action ! Vous devez trouver le dénominateur commun, le fil conducteur qui va vous guider dans votre parcours professionnel et vous permettre d’anticiper votre évolution. N’oubliez pas que de nos jours, nous sommes souvent amenés à changer de métier et parfois même à créer notre propre emploi… Vous devez donc trouver cette cohérence entre vos aspirations, vos atouts et la réalité du marché. Si le créneau est porteur et que vous y possédez de bons atouts, privilégiez cette piste, n’hésitez pas. Si le secteur l’est moins, dites-vous qu’il vous faudra sortir du lot et faire plus d’efforts. Et dans tout cela, n’oubliez pas que c’est la passion qui doit être votre guide.

Questions, commentaires ou remerciements


Anonyme
14 décembre 2017, 21h31
Vous devez être connecté pour poster un nouveau commentaire.
Guillaume B.
19 avril 2016, 17h33
Cela m'a donné envie de travailler pour Academyk, car je suis passionné par l'éducation et les micro cours en ligne !
Répondre