Optimiser son profil sur un réseau social professionnel



Inscrivez-vous ou connectez-vous pour voir le micro-cours
7:04

Résumé du micro-cours


Savoir optimiser son profil sur un réseau social professionnel est devenu primordial pour multiplier ses chances de trouver un emploi. Jacques Froissant, fondateur d’Altaïde, société dédiée aux métiers du Web, du digital et du e-commerce, spécialisée dans le social recrutement, vous explique comment vous y prendre.

Dans un premier temps, vous devez avoir conscience que votre profil, sur un réseau social professionnel comme LinkedIn ou Viadeo, ce n’est pas votre CV. Conséquence directe : pensez mots clefs ! Pour cela, prenez 5, 6 ou 7 offres d’emploi dans un secteur qui vous intéresse et regardez les mots clefs qui reviennent régulièrement. Par exemple, pour un poste de commercial, vous allez rapidement vous apercevoir qu’il peut y avoir un champ sémantique légèrement différent en fonction des métiers ou des entreprises. Parfois, le poste sera intitulé simplement « commercial » mais dans d’autres cas, ce pourrait bien être : « ingénieur commercial », « key acompte manager », « responsable de secteur »… Il va donc y avoir une infinité de possibilités pour le définir. Cela est vrai dans tous les domaines. Pensez donc à utiliser les mots clefs liés à votre environnement professionnel, y compris ceux qui peuvent définir des pratiques, des méthodes ou encore des technologies.

Autre élément très important : sur LinkedIn comme sur Viadeo, vous avez la possibilité d’optimiser le titre qu’il y a en-dessous de vos nom et prénom. Par défaut, il sera celui de votre dernier emploi. Certains candidats vont écrire : « Mr X, cadre en recherche d’emploi ». C’est une stratégie risquée, car un recruteur pourrait ne pas aller vous chercher en tapant les mots clefs « cadre en recherche d’emploi ». Par contre, il devrait le faire en utilisant des expressions telles que « ingénieur commercial agroalimentaire », « PME »… Donc, dans ce titre que vous pouvez modifier, pensez à utiliser les mots clefs qui définissent ce que vous avez envie de faire, un secteur d’activité… Toujours concernant ce titre, une plateforme comme LinkedIn vous offre la possibilité d’y inclure une dizaine de mots. Ne vous contentez ainsi pas de mettre « ingénieur commercial agroalimentaire ». Allez plus loin et apportez d’autres précisions.

Vous pouvez également utiliser la partie « résumé » sur LinkedIn ou Viadeo. Celle-ci est souvent mal exploitée. Dommage car elle représente, encore une fois, une belle occasion d’y mettre les mots clefs. Dans cette rubrique, rédigez un résumé de vos principales compétences et éventuellement de ce que vous cherchez en terme d’évolution. Si, par exemple, vous êtes chef de produit, n’hésitez pas à introduire des mots clefs comme « responsable marketing » ou « directeur marketing » si c’est ce que vous visez. Ils devraient ressortir lors d’une recherche.

Par ailleurs, enrichissez votre profil avec de la vidéo ou des slide share qui pourront être partagés. Ce peut être une présentation professionnelle, une étude que vous avez réalisée ou une vidéo de vous (attention pour la vidéo, il est préférable qu’elle ait été faite par un professionnel). C’est un vrai plus pour vous différencier. Si vous êtes dans un métier où il y a des choses à montrer (graphisme, création de sites Web…), cette fonctionnalité pourrait se révéler particulièrement judicieuse.

Qu’en est-il des recommandations ? Faut-il en avoir sur son profil ? Le conseil de notre expert dans ce micro-cours est effectivement d’en avoir une ou deux. Plutôt de managers ou de chefs d’entreprise que de collègues. Elles auront plus de valeur. Mais attention : ce n’est pas la peine d’en faire non plus des tartines. Avoir 7 ou 8 recommandations par poste, cela devient ridicule.

Enfin, vous devez exploiter la partie consacrée à vos compétences. Encore une fois, que soit sur LinkedIn ou Viadeo, vous allez la rédiger en utilisant les mots clefs qui vous caractérisent : Webmarketing, marketing d’acquisition, référencement… Incitez vos relations à voter pour ces compétences. Au bout d’un moment, cela se fera de plus en plus naturellement. Mais plus de personnes auront voté pour une de vos compétences, plus cela comptera pour un moteur de recherche et donc lorsqu’un recruteur essayera de vous trouver. Vous l’avez compris ! Si vous avez exploité les mots clefs à plusieurs endroits et que vos compétences ont été beaucoup votées, votre profil aura d’autant plus de chance de remonter en tête de liste.

En conclusion, un profil LinkedIn ou Viadeo doit être pensé pour le référencement. Pour le réaliser vous devez avoir les mêmes réflexes que les spécialistes en la matière : utilisation de mots clefs et redondances de ces derniers. Pensez Web et arrêtez de raisonner « CV tapé à la machine à écrire ».

Questions, commentaires ou remerciements


Anonyme
23 novembre 2017, 21h05
Vous devez être connecté pour poster un nouveau commentaire.
ROSELYNE H.
4 septembre 2017, 12h21
Merci pour ses conseils sur Viadéo
Répondre
annick V.
7 février 2016, 15h39
Merci Jacques pour ces conseils très professionnels ! Votre conclusion et dernière phrase est extrêmement claire. Il s'agit bien, pour tout candidat, d'un nouveau comportement à adopter.
Répondre